Respiration Vitale du Coeur


« Le coeur a ses raisons
que la raison ne connaît point ;
on le sait en mille choses. »

Blaise Pascal

Tout commence par un appel pour s’entendre, établir un premier contact et clarifier la demande de la personne en recherche,
demande à laquelle je peux répondre
avec mes différentes approches guérissantes.

Le jour dit, j’accueille la personne et un moment est prévu
pour déposer brièvement l’état dans lequel elle arrive.
J’exprime à nouveau la procédure qui suivra
et bientôt, on va s’installer dans l’espace de soin pour commencer.
On se pose, j’ouvre l’espace avec des sons et des énergies alliées,
le voyage intérieur démarre…

Un soin, une respiration amplifiée, par la bouche principalement pour augmenter la présence corporelle, oxygéner l’organisme davantage, éliminer des toxines, clarifier l’esprit, activer l’énergie, réveiller l’émotionnel et lui octroyer des moyens et un espace sécure pour s’auto-réguler, enfin.
Ca commence lentement, par des sons continus qui me viennent touts seuls.
Puis le tambour se met à battre un rythme calmement.
Et petit à petit, ça va grandir en intensité, dans ma voix qui accompagne,
dans le souffle de la personne qui prend de l’amplitude
comme dans le battement de tambour en précieux soutien stable et régulier.

Allongé-e sur le dos, des gestes impulsifs peuvent émerger dans les bras, les jambes, la tête.. puis des baillements, des étirements, des soupirs, des sons, les yeux se ferment ou se réouvrent par moments… des larmes peut-être ou des rires spontanés ou nerveux, ça peut se mélanger aussi, surprenamment…
des souvenirs ou des visions peuvent nous apparaître aussi.
C’est un voyage à l’intérieur de soi-même, et quoiqu’il nous arrive,
on suit le fil rouge de sa respiration continue, sans pause entre l’inspire et l’expire, ni entre l’expire et l’inspire. On inspire activement, puis on lâche l’expiration qui se fait d’elle-même comme un petit soulagement qui se répète indéfiniment, un peu plus longuement qu’à l’inspiration
(disons 4 temps d’inspire pour 5 temps d’expire).
A chaque fois qu’on se rend compte que notre esprit
nous a emmené ailleurs ou dans une histoire,
on revient simplement à la conscience confiante de notre respiration continue.
Et le coeur va s’éveiller dans ce processus, tout simplement,
rayonner sa lumière naturelle, un peu plus, un peu mieux.

Après un temps variable (entre 30min et 1h), le rythme va diminuer progressivement jusqu’à retrouver le silence et le calme.
J’invite alors la personne à se recroqueviller en position foeutale sur un côté
ou en position de l’enfant (couché sur ou entre ses genoux repliés).
A partir de ce moment là, elle arrête tout et juste ressent ce qu’il se passe.
Le tambour s’est arrêté, et ma voix change radicalement de ton
pour diffuser des mélodies lentes et apaisantes, vibratoires.
Je recouvre la personne de couvertures en textile naturel (chanvre, lin).
L’intégration se fait, tranquillement, d’elle-même, tout naturellement.

Après un temps légèrement plus court que la phase d’activation,
mon chant s’arrête et le silence revient.
La personne ré-ouvre les yeux, prend une grande respiration et se lève à son aise.
Le voyage est terminé pour aujourd’hui, et on prend un temps pour exprimer en quelques mots ce qui a été vécu, éprouvé, ressenti.
Je raccompagne la personne qui rentre chez elle, réharmonisée de l’expérience.
Eventuellement, quelques jours plus tard, je la rappelle pour un retour
avec un peu de recul. Et une suite peut s’envisager alors également.